DiGi a 12 ans !

12 années d’expériences et de savoir faire au service des jeunes et des moins jeunes. 12 ans pendant lesquels l’association a connu un développement tant dans son action initiale de logement intergénérationnel, que dans son périmètre d’action mais aussi dans son développement partenarial.

2005

Création de l’association reconnue d’utilité générale

L’association a été initié par Mme Gisèle Perez, vice présidente au Conseil Général de l’Isère en charge des personnes âgées et des handicapés. L’idée lui est venue d’une action intergénérationnelle déjà existante à Barcelone. La transposition de cette démarche était tout à fait envisageable à Grenoble et son agglomération, en raison de problématiques identiques : d’un côté des personnes âgées vivants seules dans leur appartement. De l’autre, la crise du logement étudiant.

Avec l’appui des partenaires, le projet intergénérationnel de domicile partagé entre une personne âgée et un étudiant, avec une entraide mutuelle, a ainsi été lancé.

2010

Le périmètre d’action s’élargit à tout le département de l’Isère, et une nouvelle orientation est donnée : l’ouverture au public jeunes actifs, en plus du public étudiant.

2012

Un nouveau projet « Nouvelles solidarités intergénérationnelles dans l’habitat public ».

2013

Le réseau LIS France (Logement Intergénérationnel Solidaire) est créé, regroupant 11 associations au niveau national. http://www.lisfrance.org/

Au niveau régional : Le réseau LIS Rhône Alpes regroupe 4 associations (Drome-Ardèche / Isère / Rhône / Savoie-Haute Savoie). http://www.lisrhonealpes.org/

binômes depuis la création de DiGi

soit 1384 personnes

binômes / an en moyenne sur les 3 dernières années

 sur l’Isère

communes de l’Isère

concernées par le logement intergénérationnel

Situation Socio professionnelle des demandeurs

  • Etudiants 49%
  • Non renseigné 19%
  • Salariés 13%
  • Demandeurs d’emploi 9%
  • Lycéens 4%
  • Formation professionnelle 2%
  • Bénéficiaires des minimas sociaux 2%
  • Alternance 1%
  • Autres (Demandeurs d’asiles ..) 1%

Moyenne d’âge des binômes

Personnes accueillantes

Personnes accueillies