TÉMOIGNAGES DE SÉNIORS PRATIQUANT LA COHABITATION AVEC DIGI

« Il faut savoir mettre du sien, être ouvert et avoir l’esprit d’entente pour que l’accueil soit agréable. Moi, je n’ai eu que des choses positives parce que j’ai su écouter et au delà de juste offrir la commodité de la maison, il faut aussi savoir rassurer en échange. Cette présence m’apporte beaucoup de paix et moins d’angoisse, je veux lui offrir toutes les facilités. Je veux qu’il soit le meilleur et réussisse. »

« Comme il y a longtemps que j’avais envie que ma grande maison soit un peu moins vide, j’ai immédiatement trouvé l’idée intéressante. C’est un avantage considérable que l’association soit là pour faire l’intermédiaire et accompagner la mise en place de la cohabitation. »

 

« Notre relation se construit au fur et à mesure, nous nous découvrons petit à petit. On essaie de se mettre mutuellement en confiance et chacun de nous fait des efforts pour s’entendre ».

« Quand il n’y avait pas une jeune fille à mon domicile, j’avais peur, j’étais angoissée toute seule, j’entendais des bruits dans la maison…Maintenant, je suis plus tranquillisée… Sa simple présence me rassure. Surtout la nuit j’apprécie sa présence, je dors mieux, je sens qu’elle est là. »

Vous aussi, vous pratiquez la cohabitation intergénérationnelle, n’hésitez pas à nous faire part de vos impressions.